AQUÆ
Image default
Original Télex

Les seigneurs de l’or bleu

Temps de lecture : < 1 minute

C’est la nouvelle ruée, et elle est bleue. Partout dans le monde, les besoins en eau sont de plus en plus nombreux et les réponses de plus en plus rares. Un schéma qui crée des conditions de marché dont la finance commence à s’emparer. Dans son documentaire, Lords of water, Jérôme Fritel montre au moyen de trois exemples – Grande-Bretagne, Australie et Californie – comment Goldman Sachs, HSBC, UBS, Allianz, Deutsche Bank et BNP investissent aujourd’hui dans l’eau. Sans prendre parti, le réalisateur tente d’exposer les contours d’un enjeu majeur qui divise les protagonistes sur des questions environnementales, économiques et philosophiques. Présenté au Festival Millenium dans le cadre de la section « Docs for Climate », Lords of water est disponible sur ARTE jusqu’au 29 mars 2021.

À lire aussi...

Himalaya : la plus grosse réserve d’eau d’Asie en danger

TEAM AQUAE

Recensement des grottes submergées en Corse 

Alban Derouet

Vestige d’un pirate disparu en mer

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X