AQUÆ
Image default
Santé

COVID-19 : l’eau du robinet exempte de coronavirus 

Temps de lecture : 2 minutes

Selon une étude américaine, le traitement standard de l’eau du robinet serait suffisant pour éliminer les traces de SARS-CoV-2. 

La question d’une possible contamination à la COVID-19 par l’eau du robinet peut devenir une source d’inquiétude. Surtout lorsque l’on sait que des traces du virus sont détectées dans les eaux usées des villes… et témoignent même de sa circulation.

Lire aussi :  Les eaux usées montrent des traces du coronavirus et des variants

Pourtant, selon une étude menée par l’Université A&M du Texas et publiée dans la revue Environmental Science and Technology, aucune menace n’est à craindre : les scientifiques affirment que le système de traitement habituellement utilisé pour nettoyer les eaux usées se révèle efficace contre le coronavirus. Lorsqu’elle arrive au robinet, l’eau serait donc toujours parfaitement propre à la consommation.

Un test convaincant

Pour démontrer leurs propos, le chercheur Shankar Chellam, auteur de cette étude, et son équipe ont réalisé des tests en utilisant un type de coronavirus qui s’attaque uniquement aux bactéries. Ils l’ont placé dans de l’eau propre, puis ont filtré cette eau grâce à un coagulant habituellement utilisé dans les stations d’épuration.

Lire aussi :  Moins de légionelles, plus de qualité pour l'eau du robinet

Ce type de produit contient des ions métalliques qui entraînent l’agglomération des particules de virus, facilitant ainsi leur retrait. Après avoir enlevé la masse de virus, l’eau serait de nouveau pure à 99,9 % selon les scientifiques.

Une technique applicable pour tout type de virus

Le chercheur précise que cette méthode fonctionne pour tous les virus présentant une morphologie similaire à celle du coronavirus, entouré d’une enveloppe lipidique recouverte de protéine spike. « Cette étude prouve que les technologies de décontamination qui sont déjà utilisées dans les structures de traitement de l’eau permettent d’extraire ou d’inactiver le coronavirus et d’autres virus semblables d’un point de vue structurel », ajoute-t-il

La coagulation n’est que la première étape du processus de nettoyage des eaux usées. Ces dernières sont ensuite filtrées et décontaminées avant d’être réinjectées dans le réseau de distribution.

Lire aussi :  L'eau, un produit financier ?

De quoi rassurer le grand public quant à la consommation de l’eau du robinet en temps de crise sanitaire.

 

©Pololia – Adobe Stock

À lire aussi...

Top 10 des stations thermales au bord de l’océan en France

TEAM AQUAE

Le thermalisme européen au cœur du post-COVID

TEAM AQUAE

Qualité des eaux : Impact global des effluents urbains sur les zones naturelles

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X