AQUÆ
Image default
Original

Vestige d’un pirate disparu en mer

Temps de lecture : < 1 minute

À l’abordage, moussaillons !

Nous sommes en 1717 lorsque le trois-mâts Whydah Gally est pris d’assaut par une bande de pirates anglais. Le Capitaine Samuel Bellamy, plus connu sous le nom de « Black Sam », prend son commandement. Réputé pour sa finesse d’esprit et sa générosité, il est très vite surnommé le « Prince des pirates ».

Un naufrage légendaire 

En avril de cette même année, Black Sam et son équipage disparaissent en mer après une forte tempête, au large de Cap Cod dans le Massachusetts. Le navire battant pavillon noir coule, emportant avec lui un des trésors les plus importants de la piraterie : 180 sacs d’or et d’argent !

Mais selon la légende, Black Sam réapparait trois ans plus tard, avant d’être capturé puis jugé. Une hypothèse aujourd’hui remise en cause par la découverte de six squelettes dans l’épave d’un bateau ayant sombré en 1717. Vraisemblablement un vaisseau pirate…

Des ossements bien conservés  

Le légendaire Samuel Bellamy aurait-il été retrouvé ? Rien ne peut encore l’affirmer… Les ossements, découverts ce 16 février 2021 à 6 kilomètres de la côte Est américaine, ont été conservés dans des concrétions. Ces étonnantes structures minérales se forment sur les squelettes de marins en contact avec du métal.

Black Sam aurait-il pu se faire piéger entre deux de ses canons lors de la tempête ? Ou aurait-il coulé, enseveli sous l’or et l’argent de son butin ? Le mystère reste entier…

Mais où est donc passé le trésor ?   

Le Prince des pirates est connu pour avoir été l’un des personnages les plus riches du monde de la piraterie. En 1984, bien avant la découverte des squelettes, l’archéologue sous-marin Barry Clifford retrouve une grande partie du fabuleux trésor de Black Sam, enfoui sous une épaisse couche de sable à 7 mètres de profondeur.

Des pièces d’or, des pistolets de duel, des canons, des ancres, des pipes de matelots en terre cuite, la cloche du bateau et même des pièces d’habillement… Aujourd’hui, toutes ces richesses ne reposent plus au fond de l’océan Atlantique, mais au Whydah Pirate Museum, musée dédié au mythique navire et à ses légendes.

Plus de trois siècles après leur disparition, Black Sam et son vaisseau n’ont pas fini de faire parler d’eux. Hisse et oh, mille sabords !

À lire aussi...

Exclusif : entretien avec le poisson d’avril

TEAM AQUAE

En mission à bord du Terrible !

TEAM AQUAE

L’île de la Rose : une République à la mer

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X